Replica Watches Essentials Haut de gamme Panerai Luminor Due 3 jours « auto » en titane satiné et cadran bleu


Panerai Luminor Due 3 jours "auto" en titane satiné et cadran bleu

Présentée en 2016, le collection Luminor Due dispose du boîtier le plus fin du catalogue Panerai. C’est incontestablement le plus chic et le plus habillé des garde-temps de la marque italienne dont la manufacture est installée à Neuchâtel en Suisse.
 
L’horloger florentin vient donc de dévoiler quatre nouveaux modèles qui viennent enrichir cette collection : deux Luminor Due 42 mm avec calibre à remontage manuel (l’une en titane et l’autre en or rouge) et deux Luminor Due de 45 mm avec calibre à remontage automatique (l’une en acier et l’autre en titane).
 
Découvrons aujourd’hui le nouveau modèle en titane satiné de 45 mm avec lunette polie -attention aux rayures, surtout sur cette partie très exposée. On retrouve bien évidemment sur la PAM00729, le traditionnel pont protège-couronne avec levier de verrouillage qui rend ces garde-temps immédiatement identifiables. Attention cependant, ces montres ne sont étanches qu’à 30 mètres. Dommage d’ailleurs car cela ne correspond pas à l’esprit de la marque.
 
Cette Luminor Due est animée par le calibre automatique P.4000 pourvu d’un microrotor excentré. Ces deux nouveaux modèles affichent une épaisseur et un poids en légère baisse en comparaison avec les modèles Luminor 1950 de diamètre similaire. De fait, grâce à la structure du calibre et au travail des designers, l’épaisseur du boîtier a été réduite de près de 40% (10,7 mm) ! Ce qui rend cette montre totalement à l’aise dans une ambiance de bureau avec un costume. Et ce, malgré la taille de sa boite.
Pour ce faire, Panerai a travaillé sur un élément essentiel: l’épaisseur du boîtier. La collection Luminor Due est fondée sur deux modèles disponibles en acier ou en or rose, l’un à remontage manuel d’un diamètre de 42mm, l’autre à remontage automatique d’un diamètre de 45mm. Dans les deux cas, l’épaisseur des boîtiers, respectivement de 10,5 et de 10,7mm, est considérablement réduite par rapport aux dimensions habituelles de la marque. Incontestablement, les designers ont effectué un excellent travail car lorsque les deux montres sont strictement observées de face, elles dégagent bien le même sentiment de caractère que les autres modèles du catalogue. D’ailleurs, la finition des boîtiers est de très bonne facture avec notamment l’intégration esthétique aboutie des cornes et du protège-couronne. Jouant comme de tradition sur l’ambiguïté entre les formes « ronde » et « coussin », les boîtiers de la collection Luminor Due sont séduisants et peuvent même se targuer d’une certaine élégance. Malheureusement, ce travail d’amincissement a été réalisé au détriment de l’étanchéité des boîtiers qui n’est plus que de 30 mètres. C’est bien évidemment dommage car ces montres ne pourront pas forcément accompagner leurs propriétaires en toutes circonstances. Le test au porter tempère mon impression initiale très positive sur le design. Certes, dans les deux cas, les montres sont très agréables une fois mises au poignet car confortables. Les bracelets sont affinés pour des raisons esthétiques évidentes et leur souplesse permet de positionner idéalement les boîtiers. Ma déception est plus liée à une sensation provoquée par la Luminor Due 45mm.


Le trait le plus distinctif du calibre P.4000, visible à travers le fond saphir, est incontestablement son microrotor excentré qui tourne dans les deux sens, aidant ainsi les deux barillets à emmagasiner une très confortable réserve de marche de trois jours. « Le balancier est muni d’un pont à double appui, plus fiable et robuste que le pont unique en porte-à-faux » assure la marque dans son communiqué.
 
La calibre bénéficie également d’un dispositif permettant d’arrêter le balancier lorsque la couronne de remontage est tirée, pour une parfaite synchronisation de la montre. Dans la version titane, la masse oscillante est fabriquée en tungstène, un matériau particulièrement adapté à cet usage en raison de son poids spécifique élevé. Cela permet d’optimiser le remontage de la montre.
 
Le cadran présente la traditionnelle structure sandwich avec une finition satiné soleil et un design minimaliste, dans le plus pur style Panerai : des index numériques aux points cardinaux, des index bâtons pour les heures, des aiguilles « or rouge » et un compteur de petite seconde à 9 heures. A noter que le titane du boitier se marie particulièrement bien avec la couleur bleue du cadran. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *